Autres projets

Le sucreS

Commande du centre Etappenstall à Erstein

" Vous avez des crêpes, vous avez du sucre, vous pouvez faire des crêpes au sucre, non ? "
Les bronzés font du ski, 1979, Pierre Leconte

J'ai choisi de parler des sucres dans cette ville d'Erstein où l'on produit notamment du sucre blanc raffiné. Des sucres et oui car c'est cette diversité qui est intéressante : rapadura, mélasse, sucre de coco, sirop de riz, sirop d'érable, sucre de canne complet... tous étaient à goûter avec des crêpes: LE meilleur support au sucre non ?
L'exposition s'intitule RECTO/VERSO : les deux visages du sucre. La douceur vs la réalité. A l'entrée de l'exposition, le visiteur regarde à travers des petites ouvertures faites dans un rideau, un paysage enneigé, idyllique, immaculé. Il fait ensuite le tour de ce rideau et se rend compte que les courbes de montagnes sont en fait des courbes de statistiques, d'information sur le sucre.

Voici quelques extraits de ce qu'on apprend :
/D’où vient le sucre ?
75% cannes à sucre  
25% betteraves sucrières
/L’extraction du jus doit se faire rapidement car les plantes continuent à respirer et consomment du sucre pour leur métabolisme.  Les usines sucrières sont ainsi toujours à moins de 30 km des champs. Une autre partie du sucre se retrouve dans la mélasse ou reste dans la pulpe. 
/On estime que, dans le monde entier, 180 000 décès sont liés chaque année à la consommation de boissons sucrées, y compris 133 000 en raison du diabète, 44 000 des maladies cardiovasculaires et 6 000 du cancer
/La Picardie est la région où l'on produit le plus de sucre
/À partir du jus de cannes on obtient :
rapadura = jus évaporé (10 L = env 1 kg)
sucre complet = jus épaissi + cristallisé par addition de cristaux de sucre + déshydraté 
sucre de canne roux véritable
sucre blond​
/Les hommes consomment + de sucre que les femmes
/Comment fait-on du sucre ?
Cannes, sans  feuilles, sont pressées plusieurs fois pour en extraire le jus : ce jus obtenu 
contient 80 à 85 % d’eau, 10 à 20 % de sucre et 0,7 à 3 % de composés organiques et minéraux
/Le Brésil = premier producteur au monde
/La consommation du sucre pur baisse en France mais pas des produits sucrés transformés. 13% de ce qui est produit est consommé tel que. Le reste est destiné aux produits transformés
/Le sucre n'apporte aucun apport nutritionnel

I was asked to make a project about sugar in the French city Erstein, which produces the eponymous top selling sugar of the country. While researching the subject, I asked myself questions such as: Do we eat more or less sugar than in the past? Why? How did it evolve? How many kinds of sugars exist? Where is each of them produced? And how? Do I really know how sugar is used? Etc. The result of my research is an installation that can be experienced in two different ways. On the one side, you can observe the beauty of sugar in an imaginary landscape; and on the other side, you can read the answers to the questions posed while creating this installation.  

  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image