Autres projets

Le goût de la sève

Commande Studio Cercle
/ Projet pensé pour la sortie de leur magazine
annuel sur le thème de la forêt

Partant du constat que ce qui aide l’arbre à être en vie, c’est sa sève, la donner à voir et à goûter était ce  qui me semblait le plus naturel, étant son essence, sa force.
Le goût de cette sève se devait d’être déroutant. Quelque chose capable de faire tenir des arbres de plus de 100 mètres de haut, ne pouvait pas avoir un goût fade et banal ! L’ingrédient choisit pour faire la gelée est de l’ail des ours: piquant, frais, peu habituel et vert.


Je me suis alors inspirée pour la forme des  lunettes que l’on trouve à la boulangerie : cette forme ronde ou allongée, faite de deux sablés l’un au-dessus de l’autre, dont le premier est troué pour faire apparaître la confiture à la fraise qu’il y a entre les deux couches. J’ai toujours imaginé que la confiture était le «coeur» de la lunette que le boulanger nous donnait à voir. J’aimais ce côté autopsie que je voyais dans les lunettes et je l’ai transposé au projet  à créer pour le magazine Cercle. Ainsi sur le même principe que la lunette, des formes de sapins ont été réalisées dans de la pâte sablée avec un trou au milieu. Ce qu’on voit apparaître est alors le coeur de l’arbre, son sang, sa sève qui coule en lui !

Les biscuits sont posés sur un caisson rétro éclairé. La lumière passant à travers la gelée, confère à la couleur une intensité, la  rendant presque fluo. Elle va de paire avec la force que donne la sève à l’arbre pour tenir debout.

  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image